Les Méfaits du tabac

Le tabagisme est responsable d’un grand nombre de problèmes de santé à court, à moyen et à long terme.

Les effets sournois du tabagisme

La plupart d’entre nous ignorent le nombre effarant d’ingrédients chimiques qui sont ajoutés au tabac de la cigarette, déjà nocif pour la santé. Aussi, il ne faut pas se surprendre que les études scientifiques ne cessent de démontrer le lien entre le tabagisme et le cancer, les maladies cardiovasculaires, les allergies et les pathologies respiratoires.
En ne fumant que quelques cigarettes par jour, ne croyez pas que vous serez à l’abri des risques reliés à la consommation de tabac.
En effet, puisque son action sournoise se poursuit et accumule ses effets négatifs au cours des mois puis des années. De plus, le tabac dégrade les fibres élastiques de la peau, rend le teint cireux et sans éclat, contribue à l’halitose (haleine désagréable), au jaunissement des dents et à l’irritation des gencives. Il ralentit également la cicatrisation.
Sur le plan sexuel, le tabagisme diminue aussi la libido et a des effets sur les hormones et spermatozoïdes.

Le tabac et le cancer

Aujourd’hui, on sait que le tabagisme est responsable d’un cancer sur trois dans notre société. Les poumons, la gorge, la langue, les voies digestives et la vessie sont particulièrement touchés par les effets nocifs du tabac.
A titre d’exemple, dans le cancer du poumon, 85% des cas sont des fumeurs et 5% ont été atteints en respirant régulièrement de la fumée secondaire.

La cigarette et les maladies cardiovasculaires

Infarctus du myocarde, artérite, hypertension artérielle, thrombose, AVC et impuissance font partie des problèmes les plus courants dont le tabagisme est responsable dans un large pourcentage.
L’habitude de fumer cause un rétrécissement des artères et peut déclencher un état d’angine pouvant évoluer vers une maladie cardiovasculaire grave. Plus de 80% des personnes (avant 45 ans) ayant subi un infarctus sont des fumeurs réguliers.
Le tabac est responsable de plus de 2,5 millions de décès chaque année à travers le monde.

Le tabagisme et les problèmes respiratoires

Première cause des maladies respiratoires comme l’asthme, l’emphysème et la bronchite chronique, la consommation de cigarettes augmente également le risque d’allergies.
Si le tabac comme tel ne provoque pas d’allergies, il rend plus sensibles aux facteurs irritants les personnes au système respiratoire plus réactif.
En effet, le goudron contenu dans la fumée de cigarette endommage les cils des parois des alvéoles respiratoires.
Il a été démontré que les personnes œuvrant dans les usines de tabac souffrent davantage de problèmes respiratoires, de rhinite chronique et de conjonctivite allergique.
Les infections touchant le nez, les oreilles et la gorge – rhinopharyngite, laryngite, otite – se rencontrent beaucoup plus chez les fumeurs.

La consommation de tabac « tue près de 6 millions de personnes chaque année. 5 millions d’entre elles sont des consommateurs ou d’anciensconsommateurs, et 600 000 des non-fumeurs involontairement exposés à la fumée. Une personne environ meurt toutes les six secondes du fait de ce fléau, ce qui représente un décès d’adulte sur 10. La moitié des consommateurs actuels mourront d’une maladie liée au tabac. » (source: OMS | tabagisme)