Méthodes pour arrêter de fumer

Quand on est réellement décidé à arrêter de fumer, plus d’une méthode existe pour y arriver. Il ne reste qu’à trouver celle qui nous correspond le mieux.
Aujourd’hui plus que jamais, le fumeur prêt à se débarrasser de l’habitude du tabagisme n’a que l’embarras du choix quant aux moyens de relever ce défi : les patchs et timbres à la nicotine, les gommes et les inhalateurs, la cigarette électronique, l’acupuncture, l’homéopathie, et même la psychothérapie comportementale.

La 1ère des méthodes

la consultation d’un médecin.

Les méthodes les plus fréquentes

  • Patchs et timbres à la nicotine

Les patchs et les timbres transdermiques, qui contiennent une certaine quantité de nicotine, constituent la solution la plus souvent adoptée par les fumeurs qui désirent un sevrage graduel. Celle-ci pénètre facilement la peau et comporte des doses allant de 5 à 21 mg par jour (selon l’intensité de la dépendance du fumeur) pour un traitement qui, généralement dure trois mois.

  • Gommes et inhalateurs

Cette option, similaire à l’effet des patchs et des timbres, offre un apport de nicotine sous forme de gomme à mâcher ou en inhalateur. Ces produits sont dosés à 2 et à 4 mg de nicotine, pour être adaptés au degré de dépendance du fumeur. Ce traitement dure également trois mois, mais il n’est pas recommandé d’excéder une période d’usage de six mois après avoir cessé de fumer.

  • La cigarette électronique

Imitant l’apparence des cigarettes et reproduisant la fumée et le goût du tabac blond, ce produit aromatisé, sans tabac ni nicotine, constitue une solution de remplacement à la cigarette. Ainsi, cette solution permet d’espacer la consommation de cigarettes classiques et, chez certains fumeurs, arrive même à les remplacer.

  • L’acupuncture

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture propose une alternative naturelle pour faire diminuer ou cesser l’envie de fumer. Des aiguilles spéciales sont insérées légèrement sur des zones précises du corps (au-dessus de l’oreille, les narines, la main) pour rééquilibrer l’énergie vitale du corps.

  • La médication

Certains fumeurs préféreront recourir à la prescription médicale pour les soutenir durant le sevrage de tabac. Votre médecin traitant pourra vous informer.

  • Autres méthodes

L’homéopathie, l’hypnose, l’auriculothérapie et la psychothérapie comportementale constituent des solutions qui fonctionnent efficacement chez certains fumeurs.