insomnie suite à l’arrêt du tabac

Il peut arriver que des problèmes liés au sommeil surviennent chez la personne qui a cessé la consommation de tabac. Heureusement, il existe quelques astuces pour contrer ce désagrément.

La cause de l’insomnie

Quand on cesse de fumer, l’organisme se voit privé de dopamine et de noradrénaline, une production hormonale augmentée par la nicotine. Il faut donc que l’ex-fumeur apprenne à vivre sans cette sensation apaisante et c’est bien là le plus grand défi qu’il devra relever durant son sevrage du tabac.(1) Ainsi, peut survenir chez celui-ci un sommeil agité, parfois accompagné de ronflements. Selon des études scientifiques sur la question, le sommeil peut alors diminuer d’environ 30 minutes, tandis que le nombre et la durée des réveils au cours de la nuit peut augmenter. D’ailleurs, après une première semaine de sevrage, les tests EEG montrent une fragmentation des heures de sommeil et une augmentation du nombre d’éveils chez les personnes sous sevrage du tabac. Cette situation peut durer jusqu’à trois semaines.

Des solutions

Pour s’assurer de profiter d’un meilleur sommeil, on doit éviter la café, le thé fort, le cola, la menthe, le chocolat ainsi que l’alcool. Lorsqu’on se couche tôt, on peut réussir à contrer l’insomnie dans les premiers mois suivant le début du sevrage. Le fait de lire un roman paisible avant de s’endormir peut également s’avérer utile pour induire l’endormissement.(2)

L’approche douce

La phytothérapie, l’homéopathie et l’acupuncture constituent des méthodes qui peuvent aider l’ex-fumeur à retrouver un meilleur sommeil. La pratique de techniques comme le yoga, la natation lente, le tai-chi et la sophrologie, la méditation, ainsi qu’un massage relaxant, sont reconnus pour apaiser le mental et favoriser le sommeil. Plusieurs personnes recommandent le bain chaud avant d’aller au lit, suivi d’une tisane de camomille ou de valériane.(3)

D’autres alternatives

Le port de patchs de nicotine et autres solutions (gomme, spray) pour contrer les effets secondaires reliés à l’arrêt du tabac peuvent convenir à certains ex-fumeurs qui y trouvent un soutien pour gérer l’insomnie, au cours des premières semaines. Par contre, cette alternative peut également provoquer chez quelques individus des rêves agités qui perturbent leur sommeil.(4)

1.http://france.euroclinix.net/sevrage-tabagique.html – Sevrage tabagique et comment s’y préparer
2.http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/tabac/arreter_fumer_autres_methodes.htm – Arrêter de fumer: d’autres méthodes
3.http://www.feminimix.com/arreter-fumer-medecines-douces.html – Arrêter de fumer grâce aux médecines douces
4.http://france.euroclinix.net/sevrage-tabagique.html – Sevrage tabagique et comment s’y préparer