une meilleure respiration et amélioration du système cardio-vasculaire

Cesser de fumer peut non seulement vous éviter de développer des maladies reliées au tabagisme, mais améliorer pour le reste de vos jours votre qualité de vie.

Une amélioration dès l’arrêt

Saviez-vous qu’en moins de huit heures, après que vous ayez cessé de fumer, le taux d’oxygène dans votre sang commence à augmenter, et le niveau de monoxyde de carbone à diminuer ?
Au bout de trois mois de sevrage, le fonctionnement pulmonaire va augmenter jusqu’à 30%; après six mois, le souffle court, la congestion des sinus, la toux et la fatigue sont de moins en moins des problèmes quotidiens.
De plus, les risques de développer des maladies cardiovasculaires, un cancer, des problèmes respiratoires, des allergies et des infections amorcent une réduction dès que vous arrêtez la cigarette.
Après 15 ans d’arrêt complet de la cigarette, le risque de mourir d’une pathologie cardiovasculaire correspond à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

voici selon L’OMS (organisation Mondiale de la Santé)(source: les principaux avantages à l’arrêt du tabac.:
« Dans les 20 minutes qui suivent l’arrêt du tabac, votre rythme cardiaque et votre pression sanguine diminuent.
Dans les 12 heures suivantes, votre taux sanguin de monoxyde de carbone redevient normal.
Au bout de 2-12 semaines, votre circulation s’améliore et votre fonction pulmonaire augmente.
Dans les 1-9 mois, la toux et l’essoufflement diminuent.
Dans l’année votre risque de cardiopathie coronarienne diminue de près de moitié.
Dans les 5 ans votre risque d’accident vasculaire cérébral redevient le même que pour un non-fumeur 5 à 15 ans après l’abandon du tabac.
Dans les 10 ans votre risque de cancer du poumon tombe à près de la moitié de celui d’un fumeur et votre risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’oesophage, de la vessie, du col de l’utérus et du pancréas diminue.
Dans les 15 ans le risque de cardiopathie coronarienne redevient le même que pour un non-fumeur. »

Francois